+7 (495) 926-59-49
Zhenisbek Piyazov, baryton-basse dOuzbékistan, lauréat du II-ème Concours international des chanteurs lyriques Muslim Magomayev

22.10.2012

Zhenisbek Piyazov, baryton-basse dOuzbékistan, lauréat du II-ème Concours international des chanteurs lyriques Muslim Magomayev

Le II-ème Concours international des chanteurs lyriques Muslim Magomayev, où sétaient produits 17 candidats de 10 pays, sest déroulé à Moscou, les 20  et 21 octobre. Le jury du Concours, de laveu de sa présidente Tamara Siniavskaïa, professeur titré, artiste du peuple de lURSS et soliste du théâtre Bolchoï, avait de la peine à choisir les meilleurs, vu la qualité et le professionnalisme des concurrents.

Cette année, le jury international  comprenait :

- Eléna Obraztsova, artiste du peuple de lURSS,

- Laïma Vaïkoulé, chanteuse de variété lettonne et russe ;

- Farhad Badalbeyli, artiste du peuple de lURSS et de lAzerbaïdjan, recteur du Conservatoire de Bakou;

- Dmitri Bertman, artiste du peuple de la Russie, directeur artistique à lOpéra Hélikon;

-Vincenzo de Vivo, directeur artistique à lAcadémie de lart lyrique, Italie.

Dans le programme du Concours étaient inclus des ouvrages de genres variés, y compris ceux qui avaient formé le répertoire de Magomayev. Le Concours voit son objectif principal dans la découverte de jeunes talents, capables de se produire dans les genres de musique les plus variés. Le Concours Magomayev ayant un très haut niveau, ses participants étaient censés être dignes du défi que le grand chanteur et compositeur avait relevé: il savait, grâce à son richissime talent, interpréter avec virtuosité des airs dopéra, aussi bien que  des romances, pièces de jazz et  chansons de variété modernes.

Le concours-concert était accompagné par le Grand Orchestre Académique de concert Y.V.Silantiev, du Centre musical de radio et de télévision dEtat russe. Il était conduit par A.Klévitski, personnalité des arts de Russie, compositeur, directeur artistique et chef dorchestre principal, et par A.Polianitchenko, artiste émérite de Russie, chef dorchestre invité. De tradition, Stanislav Belza a tenu le rôle de présentateur de ce concours unique.

Au premier tour, sur la scène de la salle de concert  Crocus City Hall   se sont produits les jeunes chanteurs originaires dAzerbaïdjan, de Bélarus, de Géorgie, dAllemagne, de Russie, dUkraine, de Corée du Nord, dOuzbékistan et des Etats-Unis. En fonction des résultats du vote, le jury exigeant na admis que 10 candidats au deuxième tour. Bien que tous aient fait preuve dun très haut niveau de maîtrise à la finale, le jury a été unanime en désignant le gagnant : cétait Zhenisbek Piyazov, baryton-basse dOuzbékistan, qui a obtenu le maximum de points et sest vu décerner le Grand prix.

 Ce jeune homme dOuzbékistan, maigrelet dapparence, mais à la voix si puissante, nous a émus encore à laudition , avouait Eléna Obraztsova, quon connaît sévère et exigeante. Il a une musicalité admirable, une présence en scène innée. Il ne ressemble à personne et ne cherche pas à imiter qui que ce soit. Cest bien rare, et là, nous étions unanimes !  Le premier prix a été attribué à Serguey Plusnine, de Russie.  Le baryton Anatoli Sivko, originaire de Bélarus, a reçu le deuxième prix. La soprano russe Irina Kostina et le baryton allemand Vladimir Boldt ont partagé le troisième prix.

Le montant total des prix s'élevait à 65.000 $, dont 25.000 $ pour le Grand prix ;

20.000 $ le premier prix ;

10.000 $ le deuxième prix ;

5.000 $ le troisième prix.

Un prix spécial  Sympathie du public , institué par la Compagnie dassurance  Ingosstrakh , a été accordé à Vladimir Tsélébrovski. Le prix spécial de la station de radio  Orphée  a été décerné à la charmante Irina Kostina.

Quatre chanteurs ont été honorés de titres de lauréats du II-ème Concours international des chanteurs lyriques Muslim Magomayev, parmi lesquels Damir Zakirov, Vladimir Tsélébrovski, Youlia Mazourova, de Russie, Sandro Ostrovski, de Géorgie, et Alexandre Kiréev dUkraine.

 Merci beaucoup dêtre venus dans cette salle, davoir consacré une partie de vous-même à Muslim et à ces jeunes artistes talentueux, disait Tamara Siniavskaïa, Présidente du jury, à lissue de la cérémonie de remise des prix. Nous avons tous assisté à la naissance de nouveaux talents, et très bientôt, ils vont briller encore plus fort, jen suis sûre. Cest là, que nous voyons notre premier but. Choisir les meilleurs, cétait vraiment difficile. Jécoutais et jévaluais comme si javais quatre oreilles et deux coeurs, ainsi je sais que Muslim serait content de notre choix .

Dans la partie solennelle de clôture du Concours a pris part Emine, chanteur et compositeur connu, nommé souvent  successeur artistique  de Muslim Magomayev. Il a présenté au public la composition  My Way  quil avait eu lhonneur de chanter en duo, un jour, avec son grand maître et compatriote.


Retour a la liste






Sociétés





Fondation de lheritage culturel et musical Muslim Magomayev, 2020

Fondation Mouslim Magomayev

Concours international des chanteurs lyriques M. Magomayev